Premier voyage en Russie : 7 choses à savoir !

La Russie est un pays qui se classe parmi les plus attirants au monde. C’est loin d’être une destination que privilégient les Français, certainement parce que la distance n’est pas à négliger. De toute façon, il y a des gens qui y sont allés et ont passé des moments inoubliables. Si vous désirez aussi passer un séjour en Russie, que ça soit pour raison de travail ou pour passer vos vacances, voici quelques choses que vous devriez savoir avant de prendre votre départ.

La Russie : plus grand pays en superficie

En ce qui concerne la superficie, la Russie occupe la toute première place. Elle est très vaste avec une superficie mesurée à 17,09 millions de Km2. Ce pays regorge environ 146 millions d’habitants. Donc il faut remarquer que sa densité parvient difficilement à 8,5 millions d’habitants dans 1 Km2. De l’Est à l’Ouest, il a été mesuré une distance de 9 000 km avec une étendue de 3 000 km en quittant le Nord pour le Sud.

Observer les coutumes

La Russie est une nation très traditionnelle. Ainsi, il y a des critères qu’il est important de respecter pour mieux vivre avec sa population. Il faut éviter par exemple de répondre à l’invitation de quelqu’un en Russie sans garder quelque chose. Vous devez apporter un cadeau à l’arrivée même s’il est petit.

De plus, il faut connaître certaines règles avant d’aller dans une église orthodoxe en Russie. En ce qui concerne les femmes, elles ont le devoir de protéger leurs têtes et de mettre de longues jupes. Pour les hommes, le pantalon doit être long avec des couvre-chefs.

Évitez de prendre le risque d’entrer dans un appartement russe avec vos chaussures à vos pieds. Cela pourrait être une cause de beaucoup d’embarras ! En effet, en Russie, le temps de l’hiver dure un peu longtemps avec des neiges, ce qui souille les rues. Les Russes alors, protègent leurs maisons contre ces saletés en se déchaussant quand ils sont dans leurs appartements. Ceci est une pratique très courante.

Éviter certains sujets tabous

Chaque nation possède une corde sensible propre à elle ainsi que des sujets qu’il ne faut pas aborder sauf au cas où vous voulez créer une dispute. De même, il y a des sujets qui sont tabous en Russie et à vrai dire, toute personne ne tolère pas qu’on en parle surtout quand il s’agit des sujets sur l’homosexualité. Il serait mieux de ne pas en aborder sinon vous risquerez de passer un moment désagréable. Évitez par exemple de dire :

  • Pourquoi es-tu si triste ?
  • Comment est-il possible que vous ayez froid, êtes-vous russe ?
  • Lui demander de boire beaucoup parce qu’il est russe ;
  • Lui dire que les routes, situation politique et économie de son pays ne sont pas bonnes ;
  • La Russie n’est pas gagnante de la Deuxième Guerre mondiale !
  • Etc.

Éviter de prendre l’eau du robinet

Il faut que vous sachiez trop tôt que l’eau qui sort du robinet n’est pas du tout potable. L’eau russe ne bénéficie pas des conditions d’assainissement identiques à l’eau aux États-Unis, en France et dans plusieurs pays développés. Avant de préparer leur thé, les Russes prennent souvent le temps de faire filtrer leur eau de robinet et de la faire bouillir ensuite. Il y a d’autres qui choisissent comme alternative d’acheter l’eau embouteillée.

Il est alors conseillé d’acheter de l’eau embouteillée dans le but d’éviter les germes et les maladies qui sont d’origine hydrique. La consommation de cette eau n’est pas grave dans l’ensemble si la quantité n’est pas grande. En revanche, si vous séjournez dans les villes telles que Saint-Pétersbourg, il sera mieux d’utiliser l’eau en bouteille même pour simplement brosser vos dents.

Échange d’argent et monnaie russe

En Russie, c’est le rouble qui est utilisé comme unité de monnaie. Dans les temps anciens, le dollar américain était accepté en Russie comme monnaie pour s’acquérir un article. Mais, aujourd’hui, cela n’est plus possible. Seulement, vous avez la possibilité de faire échanger les monnaies en euro dans tous les coins russes. Toutes les grandes villes sont équipées de plusieurs distributeurs automatiques. Il peut arriver que les prix des articles soient affichés en euros ou bien en dollars, la facture vous sera délivrée en roubles.

Par ailleurs, il est important que vous ayez sur vous votre passeport pour effectuer des échanges de devises, car les bureaux de change vont vous l’exiger. Il faudra également éviter d’effectuer des échanges de devises dans la rue. Les responsables de ces genres d’échange ne sont pas sérieux, ils risquent de vous donner un taux de change qui n’est pas équitable. Assurez-vous donc d’avoir de l’argent liquide sur vous avant de sortir dans la ville.

Avoir ses pièces d’identité sur soi à tout moment

Il y a souvent des contrôles de routine et vous aurez besoin de présenter vos pièces s’il arrivait que vous vous fassiez intercepter. Si vous ne le saviez pas, chaque voyageur a le devoir de s’enregistrer dans les 72 heures qui suivent son arrivée en Russie. Vous devez vous enregistrer à chaque hôtel où vous passer votre séjour dans le cas où vous aurez à changer de ville.

Il peut arriver que les timbres d’inscription soient vérifiés par les autorités en charge d’appliquer la loi ou lorsque vous allez prendre départ pour quitter le pays.

Premier voyage, pour quelle destination en Russie ?

Êtes-vous à votre première visite en Russie ? Saint-Pétersbourg et Moscou sont les endroits importants qu’il faut visiter. Le chemin de fer transsibérien aussi n’est pas à négliger.

En ce qui concerne la ville de Moscou, c’est la capitale de la Russie. Elle présente beaucoup d’endroits magnifiques tels que la cathédrale Saint-Basile, la place Rouge, le Kremlin, etc. Si vous êtes un amoureux de l’histoire, la capitale vous fera découvrir toute l’histoire de la nation russe. 

Saint-Pétersbourg est une ville russe qu’on qualifie le plus souvent de la meilleure ville touristique. Ne la ratez donc pas ! Elle présente une architecture fascinante avec des palais à vous couper le souffle. Pour un premier voyage, vous n’allez rien regretter.  

Tu pourrais aussi aimer

Vladimir

A propos de l'auteur: Vladimir

Ma mère est Russe, mon père français. J'ai grandi en France, tout en alternant les nombreux séjours à Moscou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *