Activités scientifiques–2017

14-15 avrilGrenoble

Forum des présidents dʼuniversité en SHS de Russie et de France à Grenoble

​Les 14-15 avril 2017, lʼUniversité Grenoble Alpes a accueilli le Forum des présidents dʼuniversité en SHS de Russie et de France. Depuis la création du projet en 2009, avec le soutien de lʼAgence Rossotroudnitchestvo et à lʼinitiative de lʼuniversité RGGU, cʼest la quatrième édition du Forum, sous le thème «Dialogue et confiance dans le monde universitaire».

Plus d'info (ouvrir/fermer)

Le Forum a été inauguré par Grigory Troubnikov, Vice-ministre de lʼEnseignement supéieur et de la recherche de la Fédération de Russie. Il a souligné lʼimportance du Forum en tant que plateforme permanente du dialogue pour discuter des problèmes actuels dans le contexte universitaire ainsi que le rôle crucial des sciences humaines pour le progrès scientifique dans son ensemble. Lʼinitiateur du Forum, président du Consortium russe des universités et président de la RGGU Efim Pivovar a lu le message de bienvenue au Forum de la part de Liubov Glebova, chef de lʼAgence Rossotroudnitchestvo, qui a noté «lʼimportance de lʼéducation des enfants et des étudiants pour lʼavenir des deux pays», et le message de Viktor Sadovnitchy, président de lʼUnion des recteurs de Russie, président de lʼuniversité MGU. Du côté français, ont été annoncés les messages de la part de lʼUniversité Grenoble-Alpes (Patrick Levy, président de la COMUE) de la Conférence des présidents dʼuniversité (Jean-Emile Gombert, consultant à la CPU) et de lʼAlliance ATHENA (Jean-François Balaudé, président dʼATHENA et de lʼuniversité Paris Nanterre).

Les organisations russes en France ont été représentées par Kirill Bykov, conseiller pour la science et les technologies de lʼAmbassade de Russie en France, et Inna Merkoulova, consultante science et éducation de la représentation de lʼAgence Rossotroudnitchestvo en France. Depuis le Premier Forum en 2009, le projet sʼest élargi considérablement: le Forum à Grenoble a accueilli une soixantaine de participants, dirigeants et représentants des universités de Moscou (RGGU, RUDN, MGU, MGIMO, MPGU, GAUGN, MGGEU, Université des finances auprès du gouvernement de Russie), Université dʼEtat de Saint-Pétersbourg, Université de Tomsk, Université de Kazan, Université fédérale Baltique, Université fédérale de lʼOural, université de Toula, ainsi que des établissements dʼenseignement supérieur français: Grenoble Alpes, Rennes-2, Lille-3, Lyon-2, Lyon-3, Savoie Mont-Blanc, Haute Alsace, Paris-8, Paris-10, Paris-Saclay.

Le président de la RGGU Efim Pivovar et le vice-président de lʼuniversité Grenoble-Alpes Daniel Lançon ont présenté un aperçu analytique des éditions précédentes du Forum et les perspectives de coopération dans le contexte de modernisation et dʼinternationalisation des universités SHS des deux pays. Selon eux, après la signature en 2015 de LʼAccord intergouvernemental sur la reconnaissance des diplômes, des qualifications et des grades universitaires, le potentiel du Forum devra désormais viser des projets concrets: systématisation de lʼinformation sur les projets SHS en réseaux, soutien de lʼactivité des jeunes chercheurs se consacrant à lʼétude des relations franco-russes, y compris par la création des prix et des bourses universitaires, facilitation des procédures de la mobilité académique et des doubles diplômes.

Le Forum a été organisé, en accord avec cette idée, sous la forme de plusieurs sessions thématiques: «Structure et organisation de lʼenseignement supérieur en SHS en France et en Russie», «Espace dʼintercompréhension multiculturelle», «Programmes et diplômes conjoints», «Technologies numériques dans lʼéducation», «Publications scientifiques France-Russie en SHS». Dans cette dernière session, la représentante du Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris a présenté une communication sur les publications communes du Forum et du CRSC. La particularité du Forum à Grenoble était une table-ronde «Exemples de réussite de coopération franco-russe dans les sciences humaines et sociales (archéologie, droit, économie, histoire, sciences de lʼinformation et de la communication...)», avec la participation des directeurs des programmes, des enseignants et des étudiants.

A lʼissue du Forum les participants ont adopté un nouveau Mémorandum dans lequel ils ont mis leurs propositions-clés pour le soutien de lʼenseignement SHS dans lʼespace universitaire: élargir et systématiser le Consortium franco-russe des unviersités-partenaires du Forum et des écoles dʼété franco-russes, encourager des publications et des projets SHS en ligne, y compris sur le thème de la formation inclusive, contribuer à faciliter les procédures de la mobilité académique, y compris les questions des visas.

​La prochaine édition du Forum est prévue lʼannée prochaine dans lʼune des universités de Russie.

8 févrierCRSC

Célébration de la Journée de la Science de Russie: projection du film «Les premiers sur Mars: un rêve de Sergueï Korolev»

Le 8 février 2017, dans le cadre de la célébration de la Journée de la Science de Russie, la représentation de Rossotroudnitchestvo en France a organisé la projection dʼun nouveau documentaire de lʼAgence «Roskosmos». Le film «Les premiers sur Mars: un rêve de Sergueï Korolev», sorti au début de 2017, était consacré au 110ème anniversaire de la naissance du grand scientifique, fondateur du programme spatial soviétique S.Korolev.

Plus d'info (ouvrir/fermer)

Le film présentait des cadres rares des chroniques documentaires ainsi que les interviews avec les cosmonautes russes Alexeï Leonov, Gueorgui Gretchko et Sergueï Krikalev, les proches et les amis de Korolev: sa fille Natalia Koroleva, son adjoint Boris Tchertok, ses collègues Vladimir Syromiatnikov et Vladimir Bougrov et dʼautres.

La projection était organisée en russe, avec un synopsis en français pour les spectateurs francophones. Les représentants du CNES, du Forum des instituts culturels étrangers à Paris, des chercheurs russes travaillant en France ainsi que les membres des associations dʼamitié avec la Russie, des écoles bilingues, les professeurs et les étudiants des Cours de russe du CRSC étaient parmi les hôtes de la soirée.